StopCovid: une application, des données personnelles et pas mal de questions

Ses défenseurs la jugent « utile », ses détracteurs estiment qu’elle est « liberticide » : l’application mobile StopCovid, destinée à « tracer » les malades du Covid-19 pour enrayer la propagation de l’épidémie, divise fortement.

Le gouvernement, qui annonce une mise en place début juin, insiste notamment sur la qualité d’un projet français, ou encore sur le secret des données recueillies de cet outil qui utilise la fonction bluetooth et non la géolocalisation.

Les détracteurs, société civile, organisations indépendantes des droits de l’Homme ou opposition, dénoncent, eux, des zones d’ombre du code de cette application, les risques de dérive de ce traçage numérique, ou encore une mise en place trop tardive dans la pandémie.

Qu’y a-t-il dans dans les entrailles de l’application StopCovid ? Quelles sont les points forts et les fragilités de cet instrument ? Quel intérêt ou quel risque à installer l'application sur son téléphone mobile ?

Pour répondre aujourd’hui dans « Minute Papillon ! », le podcast d’actualité de 20 Minutes, Frans Imbert-Vier, PDG de UBCOM, agence de conseil spécialisée en protection du secret et souveraineté de la donnée.

Anne-Laetitia Béraud 

 

Pour l’écouter

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

> Les dessous de la cyberattaque qui a balayé l'Europe

June 28, 2017

1/4
Please reload

Recent Posts
Please reload

Archive
Please reload

Search By Tags