L’IA : une arme de conflits

L’IA : une arme de conflits

Ponctué par de nombreux conflits, de basses comme de hautes intensités, notre monde est entré dans une ère nouvelle dans laquelle l’équilibre des puissances évolue et se cherche sans cesse. La société moderne doit absorber le développement de nouvelles technologies, modifiant les règles du jeu des conflits internationaux. Dans la deuxième moitié du XIXe siècle, notre société mue par l’air industrielle grâce aux technologies majeures comme l’électricité, la turbine à vapeur, la chimie organique ou encore le moteur à explosion. Dès lors, scientifiques, chercheurs, ingénieurs, universités et entreprises n’ont cessé d’in-nover et de produire des technologies de plus en plus sophistiqués. En 1971, la firme Intel commercialise le premier microprocesseur : «4004», ouvrant la voie de l’ère numérique que l’on connaît aujourd’hui. Bousculée par des innovations constantes durant 50 ans, le monde développe dans la conjoncture actuelle des technologies auxquelles les scientifiques ne pouvaient songer à la fin des trente glorieuses.

Lecture sur ordi : L'IA une arme de conflits

Un article de réflexion
sur l'IA : une arme de conflits

Cet article aborde l’utilisation de l’intelligence artificielle dans le secteur particulier qu’est celui de la guerre. L’évolution des technologies se meut au sein de l’activité militaire pour transformer les armes de conflits dans les stratégies d’attaque aussi bien que de défense. L’avènement de la cybercriminalité donne alors un rôle nouveau à l’IA qu’il convient d’analyser et de commenter à travers ces pages.

RÉDACTION

FRANS IMBERT-VIER
PDG UBCOM

ALEX FABRE
Analyste géopolitique et cyber UBCOM

Le presse parle de nous

Lecture sur ordi : L'IA une arme de conflits

Lire l'article "L'IA : une arme de conflits"